Quelle eau boire et pourquoi?

Plusieurs eaux de source sont disponibles sur le marché mais il est fortement conseillé d’opter pour une eau peu minéralisée et non chlorée. Quand vous achetez une eau en bouteille, prêtez une attention particulière à l’étiquette. Ce que vous devez vérifier c’est le nombre de particules par millions(PPM). Cela correspond à la quantité totale (en mg) de minéraux contenus dans 1L d’eau. Une eau de qualité ne doit pas dépasser 100 ppm.

Pour les bouteilles sur lesquelles le nombre de ppm n’est pas inscrit, une eau faiblement minéralisée a moins de 300mg/L de résidus secs. Voici les valeurs à surveiller et à éviter:

  • Calcium (Ca2+): 150mg/L et plus
  • Magnésium (Mg2+): 50mg/L et plus
  • Sodium (Na+): 200mg/L et plus. Il y a une différence avec le chlorure de sodium (NaCl) qui lui doit être à la baisse car c’est du sel pur. Attention!
  • Sulfate (SO): sa présence favorise la digestion MAIS au-delà de 800mg/l l’eau a un effet laxatif
  • Nitrate (NO): 5mg/L et moins. Les femmes enceintes et les nourrissons ne doivent pas boire d’eau contenant plus de 10 mg/L de nitrates.

Les sels minéraux si en trop grande quantité dans l’eau potable, ne font que traverser l’organisme et fatiguent les reins. C’est donc par notre alimentation essentiellement que nous couvrons les besoins en sels minéraux de notre organisme.

Exemple d’eaux faiblement minéralisées (minéralisation entre 50 et 500mg/L): Eska, Montcalm, ValvertVolvic, Spa Reine,Mont Roucous

L’eau purifie notre corps en emportant les déchets de notre métabolisme. Si elle est trop chargée en sels minéraux son rôle d’épuration sera moins efficace. Elle a un pouvoir hydratant qui n’est plus à présenter.

Un des aliments, si ce n’est l’aliment numéro 1 à surveiller dans notre alimentation c’est bien l’eau que nous buvons. On nous recommande de boire environ 1,5L d’eau par jour mais met-on souvent l’accent sur la qualité de l’eau qu’on doit boire? Malheureusement dans la plupart des cas non.

L’eau est une ressource qui nous est naturellement donnée par la Terre mère mais qui malheureusement n’est accessible à tous à son état naturel à cause des transformations que l’Homme fait subir à la nature. Les cours d’eaux sont de plus en plus pollués, l’utilisation de pesticides devient de plus en plus fréquente et l’eau perd de ce fait sa qualité. Pour débarrasser cette eau polluée des organismes jugés néfastes pour notre corps, autrement dit les bactéries et les micro-organismes qui s’y développent  on  y rajoute du chlore. Oui, du Chlore. C’est un désinfectant chimique toxique qui tue les bactéries et qui même à faible dose détruit notre flore intestinale (les “bonnes” bactéries de notre intestin qui se chargent de faire le ménage si nécessaire).

L’eau distribuée en réseau et retrouvée dans nos robinets contient du chlore. Nous avons sur le marché des filtres qui purifient l’eau de ce chlore. On distingue cependant plusieurs types de filtres. Sans rentrer dans les détails du fonctionnement de ces filtres, nous allons ici les scinder en deux catégories: Les filtres réguliers et les filtres à osmose inverse.

  • Les filtres réguliers enlèvent le chlore mais pas les traces de pesticides. Ce sont des filtres qu’on place sur les robinets et qui sont également disponibles dans des carafes filtrantes. Vous pouvez vous en procurer dans les grandes surfaces. La plupart des fabricants recommandent de changer de filtre aux 6 mois selon l’utilisation qui en est faite et selon les conditions locales de l’eau.
  • Les filtres à osmose inverse quand à eux purifient l’eau en emprisonnant les minéraux et les contaminants comme le chrome, le mercure, le cuivre, le sodium, le potassium ainsi que les pesticides,. Il retient aussi le chlore. Ce sont des filtres dispendieux vendus dans des quincailleries mais efficace pour ce qui est de la purification de l’eau et on obtient une eau peu minéralisée.

Tout en restant dans l’optique du naturel, l’eau de source est à privilégier. Contrairement aux eaux minérales qui, pour certaines, contiennent beaucoup de minéraux (fer, calcium, sodium, magnesium etc.) et d’oligo-éléments (cuivre, fer, iode, fluor), l’eau de source a l’immense avantage d’avoir une composition beaucoup moins chargée. Elle convient à tous, quelque soit l’ état de santé. Elle n’a donc pas de contre-indications et peut être bue à volonté. C’est une eau qui n’a subit aucun traitement chimique et qui est naturellement propre à la consommation humaine. Cependant, quand vous achetez une eau en bouteille, prêtez toujours une attention particulière à l’étiquette.

La Nature ne fait rien au hasard. Nous avons à notre disposition des fruits et légumes qui regorgent d’eau comme vous pouvez le voir ci-dessous.

watercucumber-hydrating-food-400x400

En effet, l’eau végétale (encore appelée “eau liée”) est de loin la meilleure eau à consommer car le corps utilise cette eau en totalité, contrairement à l’eau potable qui elle n’a pas le temps d’être totalement fixée qu’elle est éliminée par l’urine. C’est donc par notre alimentation principalement que nous couvrons les besoins en sels minéraux de notre organisme.

Pour résumer le tout, mettez plus de concombres et de tomates dans vos salades, rafraichissez vous avec une bonne dose de melon d’eau (pastèque) et buvez une eau de qualité :-).

ATTENTION: Le melon d’eau est à manger en dehors des repas. L’eau aussi est à boire avant ou bien après le repas.

Pour savoir la quantité d’eau que chacun doit boire par jour:

Volume d’eau par jour (oz) = poids corporel (en livres) / 2

1 Oz = environ 29,5ml.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>